Autisme et ABA – Quelque chose en plus

18 12 2013

quelque chose en plus

 

 

A propos

Comment un enfant autiste non verbal peut-il apprendre à parler à travers le jeu et le plaisir de la relation?

QUELQUE CHOSE EN PLUS est un documentaire sur les fondamentaux de la prise en charge éducative, comportementale et développementale de l’AUTISME - aussi appelée l’ABA.

A propos du film :

Cette prise en charge précoce est recommandée par la Haute Autorité de Santé, ainsi que le Ministère de la Cohésion Sociale dans le cadre du 3ème Plan Autisme, parce qu’elle permet aux enfants autistes d’accéder au langage, d’être inclus à l’école et de s’insérer dans le monde ordinaire.

Hélas, du fait même de sa rareté en France très peu de personnes savent réellement de quoi il s’agit.

La conséquence, c’est qu’à rebours du reste du monde, en France ainsi qu’en Suisse romande et en Belgique francophone, l’usage est de proposer à la personne autiste l’internement psychiatrique à vie.

En Espagne, en Suède, au Canada, au Royaume Unis, aux Etats-Unis, 90% à 100% des enfants autistes sont scolarisés.

En France ils sont moins de 20% à être accueillis à l’école faute d’une prise en charge précoce adéquate.

C’est parce qu’un autre avenir est possible, et parce que je souhaite changer les regards sur l’autisme que j’ai entrepris de réaliser ce documentaire de 60 minutes.

J’ai besoin de vous pour en finaliser la post production.

Le film QUELQUE CHOSE EN PLUS va montrer comment un enfant autiste non verbal comme Tifany peut apprendre à communiquer à travers le jeu et le plaisir de la relation.

Ce film a été tourné au mois d’avril dans deux établissements pilotes qui accueillent des enfants autistes sévères, non verbaux (et pour certains polyhandicapés) ce qui justifie leur prise en charge intensive : l’IME ECLAIR animé par l’association AIME 77 et l’IME de Chambourcy de l’association Agir et Vivre l’Autisme.

Il s’agit de restituer l’intelligence émotionnelle qui règne dans ces équipes et l’ambiance extraordinaire qui uni les duos éducateurs-enfants. Ces professionnels enthousiastes et inspirés ont « quelque chose en plus » et cela se voit.

L’objectif est aujourd’hui de finaliser la post production de la version longue du film.

Ce documentaire est destiné à circuler dans toute la France à l’initiative des associations partenaires dédiées à l’autisme afin de sensibiliser les élus locaux et toutes les personnes concernées au changement de pratique dans la prise en charge précoce de l’autisme, dans le cadre de réunions animées par les associations.

En parallèle, il sera diffusé sur la WEB TV : DRAGON BLEU TV, afin d’être une ressource d’information d’accessibilité permanente sur le web :

http://www.dragonbleutv.com/documentaires/3-quelque-chose-en-plus

POURQUOI CE FILM EST-IL IMPORTANT?

Tifany, Chloé, Ilyas, Tom, Alan, Louis, Achille, William et la vingtaine d’autres enfants pris en charge à l’IME ECLAIR et Chambourcy ont beaucoup de chance : en France ils sont moins de 10% d’enfants autistes typiques (sévères) à recevoir une prise en charge éducative, qui leur ouvre les portes du monde ordinaire et notamment de l’école.

C’est parce que tous les autres enfants autistes devraient pouvoir bénéficier des mêmes chances que j’ai fait ce film : pour ouvrir les yeux et porter un message enthousiasmant et positif sur l’autisme.

Une prévalence en augmentation constante : un enfant sur 150 est porteur d’un trouble du spectre autistique. Un enfant sur 100 est porteur d’un trouble envahissant du développement.

Donnons-leur un avenir, pas un hopital psychiatrique!

Les pages d’Ulule sont remplis de projets ludiques et créatifs, et c’est très bien. L’ambiance qui règne dans ce film QUELQUE CHOSE EN PLUS est d’ailleurs tout aussi ludique et énergisante; mais il y a aussi ici un enjeu social et humanitaire : c’est le « plus » de QUELQUE CHOSE EN PLUS.

Votre participation est essentielle!

http://fr.ulule.com/quelquechoseenplus/

A quoi va servir le financement ?

Le financement sollicité sur Ulule va me permettre de finaliser la post production de la version longue du film QUELQUE CHOSE EN PLUS :

-Réaliser une séquence additionnelle sur after effect

-Finaliser le montage, et les finitions (sous titrage et bancs titres)

-L’étalonnage

-Le Mixage et l’enregistrement des commentaires

-Conformation, encodage et copies


Actions

Informations



Laisser un commentaire




le blog du Cercle Vendéen |
Fcpecompans |
Peep de L'école Marcel... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Foyer Oasis
| Nosmeilleursamis
| Apevillarlurin